Basculer la navigation
mobile icon
Fermer
  • Menu
  • Liens utiles

Parquet bois et sols stratifiés

Quel parquet bois choisir ?

Pour bien choisir votre parquet bois, il est important de faire le point sur vos besoins, afin que vous sélectionniez la typologie de parquet qui conviendra le mieux à votre projet de décoration intérieure.

Cas n°1 - Le parquet bois massif, un investissement sur le long terme (+ de 100 ans)

Le plus noble et traditionnel des parquets en bois, il doit sa longévité à sa composition monobloc 100% bois noble. En effet, l'épaisseur de bois noble contenu dans votre parquet, déterminera la durabilité de votre revêtement de sol. Plus la couche de bois noble de votre parquet est épaisse, plus le nombre de ponçages et donc de remise à neuf de votre parquet sera importante.

Ses avantages :

  • Véritable plancher en bois brut à l’ancienne.
  • Nombreuses rénovations par ponçage possibles.
  • 100% bois noble.
  • Matériau chaleureux au toucher (par opposition au carrelage froid au toucher).
  • Processus de fabrication low-tech (raboteuse + toupie) et par conséquent, peu énergivore.

Ses inconvénients :

  • Incompatible pièce humide (cuisine, salle de bain, sauna, etc.).
  • Pose clouée ou collée qui nécessite du savoir-faire (cf D.T.U.) et des connaissances
  • Matériau brut à huiler ou vernir après la pose, car le produit de finition n’est pas intégré à l’achat.
  • Prix élevé, mais proportionnel à sa durée de vie.

Cas n°2 - Le parquet en bois contrecollé, le bon compromis qualité/prix, prêt à poser (30 à 40ans)

Cet assemblage de lames de bois a été conçu pour améliorer la stabilité des lames de parquet et rendre la pose du parquet bois plus accessible grâce à son système de clipsage qui facilite sa mise en oeuvre (pose flottante par emboîtement).

Ses avantages :

  • Produit prêt à l’emploi avec finition déjà intégrée.
  • Système de pose facile, accessible à tous (particuliers, auto-constructeurs, etc.)
  • Limite la consommation de bois noble.
  • Facilement remplaçable/modulable.

Ses inconvénients :

  • Longévité moins importante que le parquet en bois massif, car l’épaisseur du parement (couche supérieur en bois noble) est comprise entre 2,5 et 3,5 mm ce qui réduit le nombre de ponçages/rénovations.
  • Nécessite une excellente préparation des sols (support sec, plan, sain, dur, etc.)

Cas n°3 : Le parquet stratifié, l’achat raisonné à prix modéré

Du stratifié chez Sainbiose, ce n'est pas super cohérent. Nous avons essayé de pallier cela en trouvant des produits qualitatifs, résistants et avec très peu de C.O.V. (Composés Organiques Volatiles). Un excellent compromis, coût/qualité/durabilité et santé avec son label ange bleu et A+.

Un revêtement de sol composé de produits dérivés du bois (HDF et Kraft) et d’un décor qui reproduit le caractère du bois (noeuds, veines, etc.). Sa faible épaisseur comprise entre 7 et 8 mm est un véritable atout en rénovation lorsque la hauteur sous porte de la pièce est relativement réduite.

Ses avantages :

  • Produit léger et système de pose facile (à clipser)
  • Compatible avec toutes les pièces, que ce soit à usage domestique ou commercial (forte sollicitation), y compris en pièce humide comme les salles de bain, cuisines, etc.
  • Aisément remplaçable/modulable.
  • Prix modéré

Ses inconvénients :

  • Pas de rénovation possible, car une usure de la fine couche de protection (1 mm) abîmera la feuille décorative entrainant alors le remplacement complet de la lame en cas d’altération.
  • Pas de correction phonique et thermique intrinsèque, mais possibilité de compenser avec une sous-couche isolante intégrée (spécificité haro silent CT) ou rajoutée.
  • Composition (panneaux H.D.F. (Hight Density Fiber) = mélange de colle + fibre de bois).

Cas n°4 : Le parquet liège, le choix du confort thermique et phonique par excellence

Le liège est un matériau naturel issu de l’écorce du chêne-liège qui est récolté à la main tous les 9 ans et qui a la capacité de s’auto-régénérer.

Ses avantages :

  • Décor liège ou imitation bois.
  • Ménage les articulations et amorti les bruits grâce à sa souplesse.
  • Stock et restitue la chaleur au contact de la peau.
  • Ne nécessite pas l’abattage de l’arbre, car utilise uniquement l’écorce du chêne-liège.
  • Naturellement antistatique (n’absorbe pas la poussière, ni la saleté).

Ses inconvénients :

  • Certains produits sont incompatibles pièces humides (salle de bain, cuisine, etc.) et sont sujets aux phénomènes d’expansion et de rétrécissement suite à des variations de température et d’humidité importantes.

Cas n°5 : Le parquet spécial pièce humide (salle de bain, cuisine, etc.)

Le bois est un matériau vivant qui est composé de fibres sensibles au taux d’humidité ambiant. En milieu humide, comme dans les salles de bain, les lames de parquet peuvent effectuer des mouvements latéraux qui engendrent alors une perte d’étanchéité du revêtement sol. Pour éviter cela, il est important de réaliser une mise en œuvre spécifique.

→ pour en savoir plus, découvrez notre sélection de parquets compatibles pièce humide.

LIRE
VOIR LES FILTRES

Afficher en Grille Liste
Page

Produits 1-15 sur 69

  1. À partir de
    86,28 € TTC
    86,28 € TTC / m²
  2. À partir de
    94,00 € TTC
    94,00 € TTC / m²
Afficher en Grille Liste
Page

Produits 1-15 sur 69