Basculer la navigation
mobile icon
Fermer
  • Menu
  • Liens utiles

Parquet contrecollé

Qu’est-ce qu’un parquet en bois contrecollé ?

Le parquet en bois contrecollé est une structure complexe de couches de bois assemblées de sorte à équilibrer les tensions afin d’améliorer la stabilité et de lutter contre le phénomène de cintrage du bois.

Il peut être composé de 2 couches (2-plis) ou 3 couches (3-plis) qui respectent l’organisation suivante de haut en bas :

  • Une couche supérieure (aussi appelée couche d'usure ou parement en bois noble). Son épaisseur détermine le nombre de ponçages/rénovations possibles. Par conséquent, plus elle est épaisse plus le parquet aura une durée de vie élevée.
  • Une couche centrale (ou âme centrale) composée de bois résineux. Pour équilibrer les forces de tension, cette couche est positionnée dans le sens opposé de la couche d'usure.
  • Un contrebalancement, en bois résineux, assemblé de nouveau dans le même sens que la couche d'usure.

En option : une sous-couche isolante thermique et/ou phonique intégrée (technologie silentpro développé par Haro à demander sur devis) ou annexe (en fibre de bois, en rouleau de liège ou en mousse visco-élastique avec pare-vapeur intégré) pour réduire les nuisances sonores, soulager les articulations, et profiter d’un confort de vie optimal.

Sachant que le bois est un matériau vivant, il réagit à son environnement (humidité, chaleur, etc.). La structure multicouche du parquet contrecollé permet alors de limiter les conséquences de ce phénomène naturel en réduisant jusqu'à 70% le travail du bois face aux variations ambiantes.

Chez Sainbiose, nous avons sélectionné une gamme de parquets en bois contrecollé chez un spécialiste du parquet haut de gamme, depuis plus de 150 ans. Il utilise du bois noble issu de forêts certifié PEFC (forêts gérées durablement), fabriqué en Allemagne au sein d’une entreprise éthique et 100% autonome en énergie.

Comment ? Grâce à la puissance générée par sa centrale hydroélectrique couplée à sa centrale à biomasse, elle est capable de répondre aux besoins de son entreprise tout en produisant de l’électricité verte pour plus de 8 000 foyers environnants. Une véritable entreprise à action positive.

Quelle est la différence entre un parquet en bois contrecollé et un parquet flottant ?

Le parquet en bois contrecollé est une typologie/famille de parquet alors que le parquet en bois flottant désigne un système de pose (à clipser).

Quels sont les avantages du parquet en bois contrecollé ?

  • Une structure complexe en bois qui allie l’authenticité d’un parquet en bois massif (couche supérieure en bois noble) sans les contraintes naturelles liées aux variations hygrométriques.
  • Un produit prêt à l’emploi grâce à son traitement de surface déjà intégré pour protéger et conserver l’éclat du bois.
  • Un système de pose facile, accessible à tous (particuliers, auto-constructeurs, etc.) grâce au système de bordure rainures languettes.
  • Compatible pièce humide sous certaines conditions.
  • Compatible sol chauffant et plancher rafraîchissant en pose collé.
  • Composition 100% naturelle en bois, sans Composés Organiques Volatiles (C.O.V.).
  • Respecte l’environnement et préserve les ressources naturelles, car consomme moins de bois nobles que le parquet en bois massif et permet de produire plus de m² de revêtement de sol.

Quels sont les inconvénients d’un parquet en bois contrecollé ?

  • Une durabilité inférieure au parquet en bois massif (épaisseur de la couche d’usure en bois noble comprise entre 2,5 et 3,5 mm ce qui réduit le nombre de ponçages/rénovations).
  • Demande une rigueur importante lors de la préparation du sols (un support sec, plan, sain, dur, etc.).
  • Prévoir une hauteur sous porte au minimum de 10 à 13.5 mm en fonction de l’épaisseur de la lame et du système de pose : collée, clipsée, ou clouée (attention à prendre en compte la hauteur des lambourdes).

Comment poser un parquet bois contrecollé ?

Étape 1) Préparation du support :

Avant de commencer la pose de votre revêtement de sol en parquet contrecollé, il faut s’assurer que le support soit plan, sec, propre et rigide. La préparation du support est une étape décisive qui conditionnera la longévité de votre revêtement de sol.

Étape 2) Les techniques de mise en œuvre :

  • 1) La pose clipsée ou flottante, encadrée par le DTU 51.11

Le parquet en bois contrecollé doit son succès à son système de pose par emboîtement. Une méthode simple, rapide, accessible à toutes et à tous et qui nécessite peu de matériel (une scie, un mètre et un crayon suffisent). Grâce à ses bordures rainures languettes, clipser les lames de parquet entre-elles pour obtenir un joli parquet en bois, facilement remplaçable et modulable au gré de vos envies.

En option : ajouter préalablement sur votre support une sous-couche isolante (en fibre de bois, en rouleau de liège ou en mousse visco élastique avec pare-vapeur intégré) pour un confort thermique et phonique renforcé.

  • 2) La pose collée, encadrée par le DTU 51.2

Cette technique de mise en œuvre :

  • Réduit le travail naturel du bois.
  • Facilite les futures rénovations (ponçage).
  • Apporte une meilleure conductivité thermique.
  • Est obligatoire en pièce humide ou sur sols chauffants et planchers rafraîchissants.

Chez Sainbiose, nous prenons soin de sélectionner une colle sans solvants avec une très faible émission de COV (composés, organiques, volatiles) pour protéger au mieux la santé de l’habitant et du professionnel/poseur.

Quelle est la différence entre un parquet contrecollé huilé et vernis ?

Contrairement à un parquet en bois massif, le produit de finition de votre parquet en bois contrecollé est déjà intégré à l’achat.

Retrouvez trois finitions possibles parmi la gamme de parquets contrecollés disponibles chez Sainbiose :

  • 1) PERMADUR, le vernis vitrificateur, composé de résine acrylique en phase aqueuse, il protège le bois en surface et lui donne un aspect satiné.
  • 2) NATURALIN plus, un mélange d’huiles végétales naturelles (huile de lin, etc) qui pénètrent le bois en profondeur et une finition ultra-mat.
  • 3) NATURADUR, l’alliance d’une huile et d’un vernis, le combo parfait qui allie une bonne résistance de surface (vernis) et une protection en profondeur du bois (huile), pour un résultat ultra-mat.

Comment entretenir un parquet en bois contrecollé ?

L’entretien de votre parquet en bois contrecollé dépend du produit de finition choisi. Pour un parquet huilé, utiliser l’aqua oil, une véritable cure de beauté pour les surfaces huilées. À l’inverse, un parquet verni sera facilement remis à neuf par simple ponçage.

Quel est le prix d’un parquet en bois contrecollé ?

Choisir un parquet en bois contrecollé, c’est faire le choix du bon compromis qualité/prix avec une durée de vie moyenne comprise entre 30 et 40 ans.

LIRE
VOIR LES FILTRES

Afficher en Grille Liste
Page

Produits 1-15 sur 18

Afficher en Grille Liste
Page

Produits 1-15 sur 18