Cas particulier d’une maison avec des murs en pisé avec du fruit (inclinaison)

Le saviez-vous ?

Les murs en contact avec l’extérieur sont, après la toiture, la deuxième source de déperdition thermique dans une maison. Bien isoler sa maison permet de faire des économies d’énergies afin d'alléger ses factures et d’augmenter son confort.
Pour vous aider dans votre démarche de rénovation énergétique, l’état à mis en place des aides financières.

Choix de la technique de mise en œuvre :

Le choix de la technique de mise en œuvre est conditionné par l’étude de la structure du mur en fonction de :
- Sa nature : construction en pisé, en pierre, parpaing etc...
- Sa verticalité : droit, avec du fruit (pente).
- Sa situation : enterré, semi-enterré, donnant vers l’extérieur ou vers une pièce chauffée ou non.
- Sa robustesse : mur sain, qui ne s'effrite pas.
- Sa finition : enduit, placo etc….

Etude de la structure du mur

Dans ce cas particulier, la maison est segmentée en 3 appartements, composés de murs :
- En pisé
- Avec du fruit (inclinaison).
- Donnant vers l’extérieur ou vers une pièce non chauffée.
- Sains et qui ne s'effritent pas.
- Finition placo/fermacell



Choix de la technique de mis en œuvre

La problématique avec les murs en pisé est d’arriver à compenser leurs pentes naturelles. Installer une ossature bois permettra alors de maintenir l’isolant et servir de structure porteuse pour le frein vapeur et la finition.

En fonction de la situation de la pièce, l’épaisseur d’isolant ne sera pas la même.

Cas 1 : Mur de l’appartement donnant sur l’escalier

Afin de gagner de la place, l’ossature bois a été fixée directement au mur à l’aide d’équerres, de chevilles et tire-fonds spéciaux de minimum 200 mm afin de chercher le pisé profondément pour garantir une stabilité. Ici, seuls 5 cm d'isolant seront nécessaires pour faire un correcteur thermique.

Cas 2 : Mur de l'appartement donnant sur l’extérieur

Mise en place d’une ossature bois déportée qui viendra accueillir les panneaux de fibre de bois. Afin d’être cohérent et de ne pas avoir de phénomène de point de rosé (vapeur d’eau qui se liquéfie) et de lame d’air (espace vide entre deux matériaux), il est important de combler l’espace entre l’isolant et le mur avec de la ouate de cellulose afin d’assurer une continuité d’isolation.




Etape 1 - Préparation du support

Matériel nécessaire

- Chevilles et tire-fonds (200 mm minimum dans le cas d'un mur en pisé)
- Equerres
- Chevrons douglas 45x58 (verticaux & horizontaux)
- Vis bois 5x80mm
- Tap-vis 6 x 45mm

Mise en œuvre

1) Régler la distance mur/bois en fonction de l’épaisseur de l’isolant afin de positionner votre lisse basse (bois horizontal fixé au sol).
Par exemple : si votre isolant fait 60mm d’épaisseur et que votre bois fait 45 mm de largeur, déportez légèrement de 15mm votre ossature du mur afin que votre isolant ne dépasse pas de l’ossature bois.
2) Reporter à la verticale la lisse haute à l’aide d’un laser, fil plomb ou d’un niveau bulle et la fixer au plafond.
3) Fixer les montants verticaux sur les lisses hautes et basses à l’aide des vis à l’entre axe (voir schémas en bas à gauche de la photo).
4) Fixer les équerres à mi-hauteur à l’aide des vis et tire-fonds de 200mm.

Le conseil d’expert de Sainbiose

Privilégier une ossature bois participe à un environnement habitable sain contrairement à l’utilisation de structures métalliques qui peuvent engendrer un phénomène dit “de cage de Faraday” (qui enferme les champs électromagnétiques).




Etape 2 - Pose de la fibre de bois

Matériel nécessaire

- Panneaux de fibre de bois flexible STEICO en 40mm
- Ouate de cellulose en vrac ISOCELL

Mise en œuvre

1) Découper les panneaux de fibre de bois.
2) Glisser les panneaux isolants à fleur de la structure entre l’ossature bois.
3) Remplir l’espace entre l’isolant et le mur avec de la ouate de cellulose en vrac.

Le conseil d’expert d’Acte isolation

Déposer les panneaux de fibre de bois 2 cm en retrait de l'ossature bois avant de combler l’espace avec de la ouate de cellulose, puis faire affleurer le panneau. Cela permet d’exercer une légère compression de la ouate de cellulose afin de limiter le phénomène de tassement et d’obtenir une isolation durable et saine.

Les avantages de la fibre de bois

La fibre de bois est un matériau naturel d'origine végétale, ouvert à la diffusion de vapeur d’eau (c'est -à -dire qui respire). Elle a la capacité de stocker l’humidité (absorbe et résorbe) en fonction des besoins. Sa forte densité lui confère des propriétés d’isolation thermiques et phoniques sans émanation de microfibres allergènes dans l’air pour un confort de vie optimal.




Etape 3 - Pose du frein vapeur

Matériel nécessaire

- Frein vapeur INTELLO non armé
- Ruban adhésif TESCON VANA 15cmx30m
- Cartouche de colle ORCON F

Mise en œuvre

1) Mesurer la hauteur du frein vapeur et placer un repère sur la structure en bois.
2) Dérouler le frein vapeur le long du mur.
3) Agrafer le frein vapeur sur la structure en bois.
4) Scotcher entre les laies à l’aide du ruban adhésif tescon vana.
5) Fixer le frein vapeur au sol et au plafond à l’aide de la cartouche de colle orcon F.



Les avantages du frein vapeur

Le frein vapeur est un textile qui respire c’est à dire que la vapeur d’eau peut migrer de part et d’autre en fonction des besoins sans être bloqué à l'intérieur du mur contrairement au pare-vapeur qui lui retiendra l’eau à l’intérieur du mur en cas de remontée capillaires.
De plus, ce matériau offre une étanchéité à l’air permettant une isolation renforcée.


Le conseil d’expert de Sainbiose

Dans le cas où les gaines électriques perforent le frein vapeur :

Cas 1 : Une seule gaine électrique

Nous vous recommandons d’utiliser une manchette étanche 15/30mm ROFLEX 20 pour renforcer l’étanchéité.

Cas 2 : Plusieurs gaines électriques

Enrouler les gaines à l’aide de ruban adhésif tout usage avec support à film PE perforé TESCON n°1 6cmx30m.

Etape 4 - Pose des contre-lattes pour fixation du parement intérieur

Matériel nécessaire

- Bande d’OSB à bord droit SWISSKRONO
- Vis bois embout T25 HECO TOPIX

Mise en œuvre

1) Découper des bandes d’OSB
2) Visser les bandes d’OSB sur les bois en respectant un entraxe de 60cm

Les contre-lattes viendront soutenir les plaques de plâtre sur lesquelles sera posé un enduit de finition.



Retrouvez notre vidéo tutoriel ITI

Nos réseaux sociaux

- Facebook
- Instagram
- LinkedIn

Nous rencontrer au showroom : 9 Rue du Périgord 69330 Meyzieu