Monsieur R. a rénové totalement une maison en pisé du XIXème siècle, située sur le secteur de Romans St Marcellin. Elle était laissée à l’abandon depuis dix ans. Pour commencer, il a choisi de démolir tous les murs non porteurs de la maison afin de créer les espaces à travailler, ensuite les travaux ont pu commencer : création des ouvertures (fenêtres, baie vitrée…), travaux d’isolation du toit, des planchers et des murs extérieurs, création des cloisons intérieures et enfin pose des menuiseries et équipements. Les travaux s’approchent de la RT2012.

Ses motivations :
« Je souhaitais obtenir la meilleure enveloppe thermique possible tout en m’adaptant aux contraintes du bâtiment. C’est aussi par souci économique que nous avons rénové de cette manière. »

Son projet :

Les murs

Objet : Isolation thermique par l’intérieur de murs en pisé.
Difficulté : * * *
Résultat : * * * *
+ : bonne isolation avec un écart thermique intérieur/ extérieur élevé en période estivale et hivernale
- : pas de possibilité d’ajouter une ossature pour le câblage électrique.




1/ Mur existant en pisé

2/ Rails et montants métalliques

3/ Panneaux de laine de chanvre (flexible) 100mm+40mm 40kg/m3. Une couche derrière les montants, une couche à l’intérieur.

4/ Frein-vapeur Proclima DB+

5/ Plaque de Fermacell 12,5mm


« Les pièces étant de petites tailles, nous n’avons pas ajouté d’ossature post frein vapeur et avons posé des patchs sur les parties de câblages électriques qui traversent le frein vapeur. »



Les cloisons

Objet : Cloison avec ossature en bois, panneaux chanvre et Fermacell
Difficulté : * *
Résultat : * * * * *
+ : très bonne isolation phonique en combinant l’isolant souple et le Fermacell (masse-ressort-masse)


La toiture

Combles aménagés :
Difficulté : * * *
Résultat : * * * *
+ : Bonne isolation thermique sur face nord de la maison malgré deux velux de 120cm chacun
- : Il manque un pare pluie et la réfection de la toiture



1/ Toiture existante, non retouchée : lambris, litelage et tuiles.
2/ Pannes en bois
3/ Panneaux de fibre de bois flexible 140mm 50kg/m3
4/ Panneaux de fibre de bois flexible 100mm 50kg/m3 disposés dans l’autre sens, sur une ossature secondaire.
5/ Frein-vapeur Proclima DB+
6/ Lambris bois stratifié en finition


Certains combles sont utilisés comme grenier et séchoir à tabac. Ils ne sont pas isolés en toiture mais dans le plancher les séparant des pièces habitées, par de la fibre de bois flexible + laine de chanvre en couches croisées ou fibre de bois rigide.

Les sols
La dalle du rez-de-chaussée

Objet : Réalisation d’une dalle écologique au rez-de-chaussée de la maison.
Difficulté : * * * *
Résultat : * * * * *
+ : conforme aux attentes
- : dalle imparfaite et avec des fissures donc réalisation moyenne, pose des tomettes difficiles




1/ Hérisson ventilé

2/ Dalle de chaux, sable, granulats de liège et mortier maigre

3/ Tomettes


Le plancher de la cuisine (rez-de-chaussée sur sous-sol)

Objet : ré agréage du plancher existant (cave en sous sol)
Difficulté : * * * *
Résultat : * * * * *
+ : bonne isolation thermique et 100% matériaux naturels


Le plancher de la chambre 1 (rez-de-chaussée sur sous-sol)

Objet : Plancher bois avec isolation fibre de bois compact
Difficulté : * *
Résultat : * * * * *
+ : bonne isolation thermique et 100% matériaux naturels


Le plancher de la chambre 2 (étage)
Objet : Plancher bois avec isolation panneaux de liège compact
Difficulté : * *
Résultat : * * * * *
+ : Sol fini conforme aux attentes
- : Isolation phonique insuffisante


Les équipements
Menuiseries : Double-vitrage 4-16-4
Chauffage : Poêle à bois HWAM (9kw) et deux radiateurs électriques (cuisine et couloir) en fonctionnement à température faible durant l’hiver 2013-2014
Ventilation : VMC double flux

La répartition des travaux

Ce qu’il a fait lui-même Ce qu’il a fait faire
Démolition/Création des ouvertures Plomberie
Isolation Electricité
Planchers Menuiseries
Cloisons Assainissement par phyto-épuration
Finition -


Leurs conseils pour les futurs auto-constructeurs :

Leurs références :
« Pour les idées de réalisation : les articles de la revue « La Maison écologique », ainsi que les livres édités par « Terre Vivante », comme par exemple « J’isole mon logement », de R. Dutrey et P. Greboval.
Pour la mise en œuvre des travaux : les conseils de chez Sainbiose, des vidéos de mise en œuvre sur Internet et l’aide de notre entourage qui avait certaines compétences. »

Et si c’était à refaire ?
« Je conseillerais simplement de bien prendre le temps de planifier les travaux avant de commencer. »